[Covid-19] Week-ends confinés à Dunkerque et dans les Alpes-Maritimes

Le Département des Alpes-Maritimes connaissant un taux de contamination 3 fois plus élevé que le taux d’incidence national, le Préfet a tenu une conférence de presse lundi 22 Février 2021 et a annoncé de nouvelles mesures.

  • Un confinement lors des deux prochains week-end à partir de ce vendredi 26 Février 2021

Même son de cloche dans l’agglomération de Dunkerque où le confinement prend, tout comme dans les Alpes-Maritimes, effet vendredi 26 février à 18 heures et ce jusqu’au lundi 1er mars, 6 heures. Dans la ville du Nord, le taux d’incidence est de 900 cas pour 100 000 habitants sur les 8 derniers jours.

Sorties soumises à autorisation : motifs dérogatoires (sport, rendez-vous médical, courses alimentaires, promenades, sortir son chien, etc) sont permis pendant une heure et dans un rayon de 5 km autour du domicile.

Il a également précisé de  nouvelles règles applicables aux commerces. Des mesures qui sont entrées en vigueur mardi 23 Février 2021 :

  • Fermetures des commerces et galeries marchandes de plus de 5 000 m2 (les 10 plus grands centres commerciaux dunkerquois sont d’ailleurs fermés) sauf commerces alimentaires, pharmacies et autres structures de santé ; en revanche, les commerces concernés et qui le peuvent sont autorisés à maintenir une activité de click and collect et livraison à domicile. Les commerces concernés par cette fermeture pourront bénéficier des aides gouvernementales déjà mises en place.
  • pour les commerces de moins de 5 000 m2, la jauge sanitaire est modifiée et passe de 10 à 15m2 par visiteur

Les commerces étant fermés les samedis 27 Février et 6 Mars pourront bénéficier des aides gouvernementales déjà mises en place, notamment le Fonds de Solidarité.

N’oubliez pas: Les régions aussi proposent diverses aides aux entreprises implantées.

[Covid 19] Les régions à la rescousse des entreprises – Le Conseil National des Entreprises de Coiffure (cnec.asso.fr)


Les dernières modifications des conditions d’égibilité au Fonds de solidarité.

Lire notre article


Une vingtaine de départements « sous surveillance ».

Par ailleurs, jeudi 25 février, lors d’une conférence de presse , le premier ministre Jean Castex a annoncé qu’une vingtaine de départements allaient faire l’objet d’une « surveillance renforcée » dans les prochains jours. Ils s’agit du Rhône, de la Drôme, de la Moselle, de la Meurthe-et-Moselle, de l’Eure-et-Loire mais aussi de certains départements des Hauts-de-France et de la région PACA. L’intégralité de l’Ile-de-France est concernée par cette surveillance renforcée de l’évolution épidémique.

Si le taux d’incidence ne diminue pas dans ces régions, le gouvernement devrait appliquer des confinements pendant les week-ends, à l’échelle locale et/ou départementale. Et les entreprises pourraient alors être éligibles aux aides gouvernementales.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Recevez dès maintenant
notre prochaine newsletter :

ACCÈS À L'ESPACE ADHÉRENT

Vous rencontrez des difficultés à vous connecter ?

1/ Indiquez le Nom de famille de l’adhérent (ex : je m’appelle Carole Martin, dans « Nom » j’écris « Martin »)
2/ Entrez le numéro de SIRET de votre salon (14 chiffres sans espace)
3/ Entrez le Mot de passe à 4 chiffres et une lettre majuscule (ex : 1234B) que nous vous avons communiqué par courrier électronique
Vous n’arrivez toujours pas à vous connecter ?
Veuillez nous contacter à l’adresse suivante en nous précisant vos difficultés :
connexion@cnec.asso.fr

Besoin de renseignements ?

ContacteZ le Cnec