Avenant n°45 du 26 octobre 2022 relatif aux rémunérations minimales et à la prime d’ancienneté

Il a été convenu de revaloriser l’ensemble des rémunérations minimales conventionnelles des emplois de la filière technique de la coiffure, de la filière de l’esthétique-cosmétique, de la filière des emplois non-techniques et de la filière administrative de la coiffure.Aussi, le présent avenant annule et remplace l’avenant n°44 du 14 février 2022 relatif aux rémunérations minimales et à la prime d’ancienneté à la convention collective nationale (CCN) de la coiffure et des activités connexes du 10 juillet 2006.

Article 1

Salaires minima des emplois de la filière technique de la coiffure #

Les salaires minima conventionnels des salariés relevant des emplois de la filière technique de la coiffure sont définis comme suit :

CLASSIFICATION

SALAIRE MINIMAL
Pour 151,67 h

NIVEAU 1 – ÉCHELON 1 Coiffeur(se) débutant(e)

1720 €

NIVEAU 1 – ÉCHELON 2 Coiffeur(se)

1728 €

NIVEAU 1 – ÉCHELON 3 Coiffeur(se) confirmé(e)

1738 €

NIVEAU 2 – ÉCHELON 1 Coiffeur(se) qualifié(ée)

OU Technicien(ne)

1746 €

1761 €

NIVEAU 2 – ÉCHELON 2 Coiffeur(se) hautement qualifié(e) OU Technicien (ne) Qualifié(e)

1830 €

NIVEAU 2 – ÉCHELON 3 Coiffeur(se) très hautement qualifié(e) OU Assistant(e) Manager OU Technicien (ne) hautement qualifié(e)

1935 €

NIVEAU 3 – ÉCHELON 1 Manager

2055 €

NIVEAU 3 – ÉCHELON 2 Manager confirmé(e)

OU Animateur(trice) de réseau

2470 €

2940 €

NIVEAU 3 – ÉCHELON 3 Manager hautement qualifié(e)

OU Animateur (trice) de réseau confirmé(e)

3080 €

3170 €

Article 2

Salaires minima des emplois connexes #

Article 2-1

Salaires minima des emplois de l’esthétique-cosmétique #

Les salaires minima conventionnels des salariés relevant des emplois de la filière de l’esthétique- cosmétique de la branche de la coiffure sont définis ci-après :

COEFFICIENT

SALAIRE MINIMAL
Pour 151,67 h

105

1720 €

115

1728 €

125

1738 €

135

1746 €

145

1761 €

155

1830 €

165

1935 €

Article 2-2

Salaires minima des emplois de la filière non-technique de la coiffure #

Les salaires minima conventionnels des salariés relevant des emplois de la filière non-technique de la branche de la coiffure sont définis ci-après :

COEFFICIENT

SALAIRE MINIMAL
Pour 151,67 h

100

1720 €

110

1728 €

120

1738 €

130

1746 €

Article 2-3

Salaires minima des emplois de la filière administrative de la coiffure #

Les salaires minima conventionnels des salariés relevant des emplois de la filière administrative de la branche de la coiffure sont définis ci-après :

COEFFICIENT

SALAIRE MINIMAL
pour 151,67 h

230

1806 €

240

1806 €

250

1838 €

285

2090 €

295

2119 €

305

2225 €

330

2332 €

330 et au dessus

2642 €

Article 3

Prime d’ancienneté #

La prime d’ancienneté est définie comme suit :

ANNÉES D’ANCIENNETÉ DANS L’ENTREPRISE

MONTANT

À partir de 5 ans

34€

À partir de 7 ans

46€

À partir de 9 ans

60€

À partir de 12 ans

77€

À partir de 15 ans

93€

Article 4

Égalité de traitement entre les salariés #

L’application de cet accord de salaires doit, dans une même entreprise, donner lieu au respect du principe « à travail égal, salaire égal ».
Conformément à ce principe et aux dispositions du Code du travail et de la Convention Collective, les entreprises veilleront au respect de :

  • L’égalité de rémunération entre hommes et femmes. Les femmes, sans que les absences pour maternité y fassent obstacle, se voient attribuer, dans les mêmes conditions que les hommes, le niveau de qualification et le salaire prévus par la présente convention collective et bénéficient des mêmes conditions de promotion et/ou d’évolution, notamment salariale ;
  • L’égalité de traitement entre les salariés, excluant notamment toute différence fondée sur l’un des critères visés à l’article L. 1132-1 du Code du travail.

Article 5

Stipulations spécifiques aux entreprises de moins de 50 salariés #

En application de l’article L. 2261-23 du Code du travail, eu égard au domaine de négociation du présent accord et à la configuration des entreprises du secteur de la coiffure qui sont dans leur grande majorité des TPE, aucune stipulation spécifique n’est prévue pour les entreprises ayant un effectif inférieur à 50 salariés.

Article 6

Champ d’application et entrée en vigueur #

Le champ d’application du présent avenant est identique à celui de la Convention Collective Nationale de la Coiffure et des professions connexes du 10 juillet 2006.

Le présent avenant prendra effet le premier jour du mois suivant la publication de l’arrêté d’extension au journal officiel.

Article 7

Durée de l’avenant #

Le présent avenant est conclu pour une durée indéterminée.

Article 8

Révision et dénonciation #

Il pourra être dénoncé dans les conditions prévues par le Code du travail, en respectant un préavis de trois mois.

L’avenant pourra être révisé selon les dispositions de l’article L. 2261-7 du Code du travail.

Article 9

Adhésion #

L’adhésion à l’avenant se fait dans les conditions prévues par l’article L. 2261-3 du Code du travail.

Article 10

Dépôt et extension #

Le présent avenant sera fait en un nombre suffisant d’exemplaires pour être remis à chacune des parties contractantes et déposé auprès de la Direction Générale du Travail et du Secrétariat du Greffe du Conseil de Prud’hommes de Paris, dans les conditions prévues par le Code du travail, en vue de son extension. Ces formalités seront accomplies par le secrétariat de la CPPNI.

ACCÈS À L'ESPACE ADHÉRENT

Vous rencontrez des difficultés à vous connecter ?

1/ Entrez le numéro de SIRET de votre salon (14 chiffres sans espace)
2/ Entrez le Mot de passe à 4 chiffres et une lettre majuscule (ex : 1234B) que nous vous avons communiqué par courrier électronique
Vous avez perdu votre mot de passe ?
Sur la page de connexion, veuillez cliquer sur “Mot de passe perdu ?”. Un courriel vous sera ensuite envoyé vous invitant à générer un nouveau mot de passe.
Vous n’arrivez toujours pas à vous connecter ?
Veuillez nous contacter à l’adresse suivante en nous précisant vos difficultés :
connexion@cnec.asso.fr

Besoin de renseignements ?

ContacteZ le Cnec