Saint-Valentin : l’amour au travail, mythe ou réalité ?

McDonald’s a limogé son directeur général Steve Easterbook. La raison? Il était en coupe avec un(e) subordonné(e). Une telle décision est-elle possible en France, où 14% des couples se sont formés au travail (enquête de l’Ifop en juin 2018) ?

Aimer son travail, et plus si affinités ?

D’après une autre enquête menée par le cabinet de recrutement Michael Page en novembre 2018, 26% des salariés français ont déjà envisagé d’avoir une relation amoureuse au travail : parmi eux, 38% sont actuellement en couple avec une personne rencontrée au travail, et 62% ont déjà franchi le pas (on ne saura pas dans quelle salle de réunion…).

Cupidon est très actif dans le monde du travail…

Pour autant, en France, la jurisprudence est claire : une relation amoureuse ne cause pas de problème, a priori, dans l’entreprise. Les salariés peuvent s’aimer entre eux, et un cadre ne peut être licencié pour une relation amoureuse avec un(e) subordonné(e). Sauf à ce que la relation entraîne un trouble manifeste au bon fonctionnement de l’entreprise.

En clair, en France, le droit du travail protège votre vie privée ! Aimez-vous, au travail ou ailleurs, et bonne Saint-Valentin !

Recevez dès maintenant
notre prochaine newsletter :

Besoin de renseignements ?

ContacteZ le Cnec

VOTRE ESPACE ADHÉRENT

POUR LES DIRIGEANTS D’ENTREPRISE : VOTRE IDENTIFIANT EST LE NUMÉRO DE SIRET

POUR LES COLLABORATEURS : VOTRE IDENTIFIANT EST VOTRE ADRESSE ÉLECTRONIQUE

PAS ENCORE ADHÉRENT ?

Vous rencontrez des difficultés à vous connecter ?

1/ EN FONCTION DE VOTRE SITUATION :
DIRIGEANT  D’ENTREPRISE : Entrez le numéro de SIRET de votre salon (14 chiffres sans espace)
COLLABORATEUR : Entrez votre adresse électronique
2/ Entrez votre Mot de passe
Vous avez perdu votre mot de passe ?
Sur la page de connexion, veuillez cliquer ici. Un courriel vous sera ensuite envoyé vous invitant à générer un nouveau mot de passe.
Vous n’arrivez toujours pas à vous connecter ?
Veuillez nous contacter à l’adresse suivante en nous précisant vos difficultés :
connexion@cnec.asso.fr