Saint-Valentin : l’amour au travail, mythe ou réalité ?

McDonald’s a limogé son directeur général Steve Easterbook. La raison? Il était en coupe avec un(e) subordonné(e). Une telle décision est-elle possible en France, où 14% des couples se sont formés au travail (enquête de l’Ifop en juin 2018) ?

Aimer son travail, et plus si affinités ?

D’après une autre enquête menée par le cabinet de recrutement Michael Page en novembre 2018, 26% des salariés français ont déjà envisagé d’avoir une relation amoureuse au travail : parmi eux, 38% sont actuellement en couple avec une personne rencontrée au travail, et 62% ont déjà franchi le pas (on ne saura pas dans quelle salle de réunion…).

Cupidon est très actif dans le monde du travail…

Pour autant, en France, la jurisprudence est claire : une relation amoureuse ne cause pas de problème, a priori, dans l’entreprise. Les salariés peuvent s’aimer entre eux, et un cadre ne peut être licencié pour une relation amoureuse avec un(e) subordonné(e). Sauf à ce que la relation entraîne un trouble manifeste au bon fonctionnement de l’entreprise.

En clair, en France, le droit du travail protège votre vie privée ! Aimez-vous, au travail ou ailleurs, et bonne Saint-Valentin !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Recevez dès maintenant
notre prochaine newsletter :

ACCÈS À L'ESPACE ADHÉRENT

Vous rencontrez des difficultés à vous connecter ?

1/ Indiquez le Nom de l’adhérent (ex : je m’appelle Carole Martin, dans « Nom » j’écris « Martin »)
2/ Entrez le numéro de SIRET de votre salon
3/ Entrez le Mot de passe que nous vous avons communiqué par courrier électronique.

 

Vous n’arrivez toujours pas à vous connecter, veuillez nous contacter à l’adresse suivante en nous précisant vos difficultés :
connexion@cnec.asso.fr

Obtenir votre document unique

Pour recevoir votre document unique, nous vous invitons à remplir ce formulaire de la manière la plus précise.
Vous devez avoir un document unique par salon.

Tous les champs sont obligatoires



















Êtes-vous adhérent du CNEC ? OuiNon













En cochant cette case, j'accepte et je reconnais avoir pris connaissance de la politique de confidentialité du CNEC.Voir la politique de confidentialité.



Besoin de renseignements ?

ContacteZ le Cnec