Une marée noire menace l’Île Maurice depuis le 6 août. Une technique étonnante est mise en place: une barrière faites de bouées de cheveux.

Depuis le 6 août, une épaisse coulée du fioul s’échappe du vraquier japonais Wakashio et menace l’écosystème du récif de la pointe d’Esny de l’Ile Maurice.

Sur les 4 000 tonnes de carburant, au moins 1 000 tonnes se sont déjà déversées dans les eaux mauriciennes. Les habitants se sont immédiatement mobilisés afin de nettoyer et de sauver l’écosystème. Et ils utilisent une technique étonnante: une barrière faites de bouées de cheveux.

Les cheveux sont reconnus depuis de nombreuses années pour leurs propriétés absorbantes. 1kg de cheveux absorbe jusqu’à 8kgs d’hydrocarbures.

Les boudins de cheveux actuellement utilisés à lÎle Maurice permettent déjà de ralentir la progression de la marée noire.

Concerné par la catastrophe, le journaliste et écologiste Hugo Clément a lancé une cagnotte en ligne. Sur Twitter, il a appelé à l’aide les compagnies Air France, Air Moritius et l’Elysé pour acheminer en avion les 20 tonnes de cheveux dont dispose l’ONG française Octop’Us.

Octop’Us s’engage avec ses partenaires pour collecter du matériel et des cheveux à destination de l’île, et s’occupera de l’envoi. 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Recevez dès maintenant
notre prochaine newsletter :

ACCÈS À L'ESPACE ADHÉRENT

Vous rencontrez des difficultés à vous connecter ?

1/ Indiquez le Nom de famille de l’adhérent (ex : je m’appelle Carole Martin, dans « Nom » j’écris « Martin »)
2/ Entrez le numéro de SIRET de votre salon (14 chiffres sans espace)
3/ Entrez le Mot de passe à 4 chiffres et une lettre majuscule (ex : 1234B) que nous vous avons communiqué par courrier électronique
Vous n’arrivez toujours pas à vous connecter ?
Veuillez nous contacter à l’adresse suivante en nous précisant vos difficultés :
connexion@cnec.asso.fr

Besoin de renseignements ?

ContacteZ le Cnec