SNCF : trains annulés, retardés… Connaissez-vous vos droits ?

Depuis le 18 octobre 2019, des mouvements de grève secouent la SNCF et ses voyageurs. L’entreprise de transport s’est engagée à indemniser les usagers impactés. Mais connaissez-vous vos droits en cas de retard, d’annulation ou de correspondance manquée?

Grève du 18 octobre : remboursement intégral pour les trains supprimés

Tous les usagers dont le train a été supprimé pendant la grève du 18 au 21 octobre 2019 seront intégralement remboursés par la SNCF, quelles que soient les conditions d’achat du billet, et cela même pour les titres non remboursables habituellement. Les billets Ouigo sont remboursés directement par recrédit automatique sur le compte bancaire de l’usager ; pour les TGV et Intercités, le remboursement se fait en gare ou sur le site de la SNCF.

Concernant les frais annexes, c’est-à-dire les frais directs engendrés par la suppression des trains, notamment les nuits d’hôtel, les transports alternatifs et les repas, ceux-ci peuvent être remboursés sur facture. Il vous suffit d’adresser votre demande de dédommagement grâce au formulaire de réclamation SNCF ou de réclamation Ouigo.

Retard classique : remboursement partiel et assistance aux voyageurs

Que ce soit en raison d’une grève ou de tout autre événement impromptu, tout usager subissant un retard de train peut être indemnisé par l’entreprise ferroviaire. Le remboursement s’effectue par bon d’achat ou par virement direct.

La SNCF prévoit une indemnisation minimale de 25% du prix du billet pour un retard de 30 minutes à deux heures, de 50% du prix du billet pour un retard d’au moins deux heures, et de 75% à partir de 3h de retard. L’entreprise dispose d’un mois après la demande de l’usager pour le rembourser. Vous pouvez effectuer votre demande de remboursement via un formulaire en ligne, en fournissant toutes les pièces justificatives demandées.

Enfin, en cas de retard d’un train à l’arrivée ou au départ de celui-ci, la SNCF se doit de tenir informés les voyageurs. Pour tout retard supérieur à 1h, et dans la mesure du possible, l’entreprise fournit gratuitement aux usagers impactés des repas et des rafraîchissements, le transport jusqu’à une autre gare, un hébergement si nécessaire, ou encore un réacheminement si le voyageur rate sa correspondance.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Recevez dès maintenant
notre prochaine newsletter :

ACCÈS À L'ESPACE ADHÉRENT

Besoin de renseignements ?

ContacteZ le Cnec