Loi de finances 2020 publiée : les 5 indispensables

Immanquable chaque année, la loi de finances cuvée 2020 contient des mesures impactant directement la fiscalité des particuliers et des entreprises. Voici les 5 mesures à ne pas rater.

3 impôts, 3 baisses

Première bonne nouvelle de cette loi de finances, la baisse de l’impôt sur le revenu pour les particuliers. Le barème de la première tranche d’imposition passe de 14 à 11%, une baisse déjà intégrée au prélèvement à la source de janvier 2020.

Les entreprises ne sont pas en reste, avec la poursuite de la tendance à la baisse de l’impôt sur les sociétés. Le taux passe à 28% pour toutes les entreprises, sauf pour celles au chiffre d’affaires supérieur à 250 millions d’euros (31%).

Troisième mesure fiscale : la suppression en 2020 de la taxe d’habitation pour 80% des foyers fiscaux. Pour les 20% des contribuables les plus aisées, une exonération se mettra en place en 2021 avant une suppression totale en 2023.

Fiscalité des véhicules : du neuf !

Dans une volonté de prise en compte des enjeux environnementaux, le malus automobile est de nouveau alourdi : le montant pour les SUV peut désormais atteindre 20000 euros (contre 10500 auparavant).

Pour les voitures nouvellement immatriculées, le montant de la fraction d’amortissement ou de loyer déductible des résultats de l’entreprise est modifié. Enfin, la taxe sur les véhicules de société est allégée.

Le mécénat d’entreprise aménagé

Dernière mesure à retenir de cette loi de finances 2020 : l’encouragement du mécénat d’entreprise pour les petites structures (et son encadrement pour les grandes entreprises).

Le plafond de versement est porté à 20000 euros (au lieu de 10000) pour les dons effectués pour les exercices clos à compter du 31 décembre 2020. En revanche, la réduction d’impôt passe de 60 à 40% pour la fraction des versements supérieure à 2 millions d’euros (sauf exceptions).

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Recevez dès maintenant
notre prochaine newsletter :

ACCÈS À L'ESPACE ADHÉRENT

Vous rencontrez des difficultés à vous connecter ?

1/ Indiquez le Nom de famille de l’adhérent (ex : je m’appelle Carole Martin, dans « Nom » j’écris « Martin »)
2/ Entrez le numéro de SIRET de votre salon (14 chiffres sans espace)
3/ Entrez le Mot de passe à 4 chiffres et une lettre majuscule (ex : 1234B) que nous vous avons communiqué par courrier électronique
Vous n’arrivez toujours pas à vous connecter ?
Veuillez nous contacter à l’adresse suivante en nous précisant vos difficultés :
connexion@cnec.asso.fr

Besoin de renseignements ?

ContacteZ le Cnec